L’association des institutions suisses pour l’art contemporain (AISAC) a été fondée en 2009 dans le but d’établir une voix commune et d’exercer une influence sur la politique culturelle. L’accent est mis sur la diffusion, la promotion et la médiation de l’art contemporain dans toute la Suisse, en particulier au-delà des grands centres tels que Zurich et Bâle.

L’adhésion est ouverte aux institutions publiques ou semi-publiques actives en Suisse qui organisent régulièrement des expositions d’art contemporain. Lors de deux réunions annuelles, les membres échangent leurs réflexions sur des thèmes d’actualité spécifiques au milieu institutionnel et développent conjointement des prises de position pouvant être communiquées à des tiers. En outre, l’échange avec d’autres associations professionnelles, en Suisse et à l’étranger, est important. À cet effet, divers représentant·es d’organismes officiels spécialisés sont invité·es aux assemblées et participent aux discussions.

Les institutions réunies au sein du VSIZK/AISAC – 41 institutions sont actuellement représentées – sont principalement dédiées à l’art contemporain et à ses protagonistes. L’objectif est de renforcer la visibilité et la reconnaissance de l’art contemporain dans la politique culturelle et de mener un discours durable sur l’importance de l’art contemporain en Suisse.

La VSIZK/AISAC a été réactivée en 2019 et est constamment élargie en termes d’adhésions et d’activités. L’association est actuellement co-présidée par Michael Sutter (Kunsthalle Luzern) et Annamira Jochim (Benzeholz Raum für zeitgenössische Kunst Meggen). Claudine Metzger (Kunsthaus Grenchen) et Nicolas Raufaste (CAN Centre d’art Neuchâtel) sont également membres du comité. (traduction, Nicolas Raufaste, Dez 2020)